L’Etat Providence n’aime pas le régalien

L’attentat de Marseille a suscité une légitime émotion, mais aussi une juste colère ; comment un sans papier fiché par la police et arrête à Lyon a-t-il pu commettre son crime le lendemain ? C’est que la classe politique s’intéresse davantage à ses pauvres qu’à ses missions. ... [Lire la suite]