Le cap de 500 loups en passe d’être atteint selon l’ONCFS

Alors que 51 loups ont dû être abattus depuis le 1er janvier, soit le plafond maximum autorisé pat le plan de gestion 2018-2023, mis en place en février dernier et qui se fixait pour objectif d’atteindre un seuil de viabilité démographique de l’espèce de 500 individus, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) estime que ce cap est en passe d’être atteint. ... [Lire la suite]