L’avenir de la crise du Golfe

Les voisins du Qatar, lors de la crise qui s’est déclenchée le 5 juin 2017, l’ont accusé de soutenir les islamistes, de financer des groupes terroristes et de se rapprocher de l’Iran. Ces reproches renvoient à des faits avérés. Mais ils ont aussi été instrumentalisés pour régler un vieux contentieux. Le même jour, l’Égypte, le Bahreïn et les Émirats ... [Lire la suite]