Elle a lancé Glory Book Box, la box littéraire féministe qui met en avant les autrices

Une box littéraire composée uniquement d’ouvrages de femmes? Une initiative féministe plus que bienvenue. Après des études de cinéma et quelques années en librairie, Mélina Oligo, jeune femme de 26 ans, lance la Glory Book Box. Dans cette boîte, qui porte le nom de la célèbre chanson du groupe Portishead, deux livres de poche, des goodies et un livret, contenant des recommandations de lectures, de podcasts ou de films, sont envoyés chaque ... [Lire la suite]

Pourquoi les ex sont-elles toujours “folles”?

C’est l’argument imparable, qui revient dans les conversations pour expliquer l’échec d’un rapport amoureux: “Mon ex était folle.” Mathieu* peut en témoigner, lui qui a vécu sa première histoire d’amour durant quatre ans, avec une jeune femme jalouse qui lui faisait du chantage: “Un soir, je suis rentré chez moi et l’appartement était dévasté. Elle m’a menacé avec des ciseaux de cuisine. Ensuite, je ... [Lire la suite]

L’avis de Pamela Anderson sur les «gilets jaunes» n’est pas moins bon que le vôtre

Ce lundi 3 décembre, Pamela Anderson commence par retweeter un article du Monde.fr évoquant «la deconnexion du l’exécutif vis-à-vis des gilets jaunes», et publie ensuite une longue série de tweets détaillant l'idée «d'une montée des tensions entre l'élite métropolitaine et la pauvreté rurale, entre les politiciens représentés par Macron et les 99% qui en ont marre des inégalités, pas seulement en France, mais dans le monde entier». ... Lire la ... [Lire la suite]

Père divorcé, blanc, raciste et misogyne, levez-vous !

Sur LinkedIn, l’entrepreneuse américaine Simone Spence s’attaque aux pères divorcés qui voudraient voir leur marmaille. Salauds de blancs hétérosexuels racistes ! Aux Etats-Unis, les droits des pères célibataires sont devenus une cible à abattre. Le pater familias déchu subit l’assaut conjugué des néoféministes et des multiculturalistes pressés d’achever l’homme hétérosexuel blanc. Sur le réseau social professionnel LinkedIn, ... [Lire la suite]

« École d’ingénieur·e·s » et « Monsieur la directrice »: l’écriture inclusive envahit le champ universitaire

Avec la complicité passive du gouvernement, de plus en plus de centres universitaires adoptent l’écriture inclusive. A rebours du sens commun, cette novlangue égalitariste déconstruit l’Article réservé aux abonnés, lire la suite sur notre site ... [Lire la suite]

L’invisibilisation des femmes expliquée par Lauren Bastide en moins de 5 minutes

“L’invisibilisation des femmes, c’est le fait que les vécus des femmes, les paroles des femmes, les pensées des femmes, le travail des femmes soient globalement occultés, ‘silenciés’ dans l’espace public. Le premier lieu où l’invisibilisation des femmes m’a frappée, c’est les médias. Un beau jour, je suis tombée sur ce chiffre qui est issu d’une étude qui s’appelle le Global Media Monitoring ... [Lire la suite]

« Game girls », une histoire d’amour dans les rues d’un quartier populaire de Los Angeles

Le documentaire Game girls, de la réalisatrice Alina Skrzeszewska, raconte une histoire d'amour entre deux femmes, Teri et Tiahna, dans le quartier pauvre et marginalisé de Skid row, à Los Angeles. Le film accompagne intimement un morceau de la vie des deux personnages, qui aspirent à des destinées différentes, tout en dressant un portrait du quartier et de ses rues, reflets d'une Amérique structurée par l'exclusion. Game Girls, ce sont ces ... [Lire la suite]

Enfin tous féministes? Le micro-trottoir inquiétant de Guillaume Meurice

“On ne peut pas, à la fois, mener une carrière professionnelle et à la fois avoir des enfants”, “Dans le féminisme, les femmes sont adorables mais il faut qu’elles continuent à être adorables et à être des femmes. C’est-à-dire des êtres différents des hommes”, “Non, je ne suis pas féministe parce que plus on en donne, plus elles en veulent. Elles exagèrent. Regardez les couples maintenant, tout le monde divorce”, “Dans ... [Lire la suite]

Des marcheurs du rassemblement “Nous toutes” expliquent ce qu’ils ont écrit sur leurs pancartes

Des marcheurs du rassemblement "Nous toutes" expliquent ce qu'ils ont écrit sur leurs pancartes ... [Lire la suite]

Guillaume Meurice, Katerine, Tristan Lopin…: les hommes appellent à marcher le 24 novembre

“Imaginez, un jour vous recevez un coup dans les couilles. Vous avez failli vous évanouir, vous auriez presque vomi. Imaginez si vous en aviez parlé à la police et qu’elle vous avait demandé ce que vous portiez avant qu’elle ne vous donne un coup dans les couilles. […] Et imaginez que les femmes, même les femmes les plus âgées, vous suivaient dans la rue en matant vos couilles et qu’elles vous disaient: ‘eh eh, t’as ... [Lire la suite]

En Afrique aussi, le combat pour l’égalité entre femmes et hommes avance

Collectivités locales et société civiles africaines s'organisent pour solidifier la démocratie, lutter contre le dérèglement climatique, assurer l'accueil de migrants : 5000 maires, élus et militants associatifs se rencontrent en ce moment à Marrakech, au Maroc, pour le 8ème sommet d'Africités. Basta ! s'en fait l'écho. Paroles de participantes, qui travaillent à l'égalité entre femmes et hommes. La salle est pleine à craquer. Tellement de ... [Lire la suite]

Comment intégrer les hommes, dont les auteurs de violences conjugales, dans les luttes féministes pour l’égalité ?

Pour agir en faveur de l'égalité femmes-hommes, il est nécessaire de travailler avec les hommes, sur les représentations que ceux-ci ont d'eux-mêmes, sur les clichés liés à la virilité, sur les privilèges et les pouvoirs que la société leur octroie. Telle est la conviction d'Anaïs, David et Simon. Pratiquant l'éducation populaire, le trio travaille dans des centres sociaux, dans des prisons auprès de détenus condamnés pour violences conjugales, ... [Lire la suite]

Gilet jaune et foulard violet ne sont pas incompatibles

Samedi 24 novembre, on verra Paris coupé en deux: la manif contre les violences faites aux femmes partira d’Opéra (et non plus de Madeleine) et celle des gilets jaunes aura lieu au Champs-de-Mars –ou n’importe où ailleurs dans Paris. ... Lire la suite ... [Lire la suite]

Alice Belaïdi et Monsieur Poulpe parlent sexe et féminisme dans la nouvelle saison de “Crac Crac”

“Il est sur toutes les lèvres, heureusement pour nous je ne parle pas du sexe d’Harvey Weinstein mais bien sûr, du féminisme.” Lancée par une intro drôlissime de Bérengère Krief, la Saison 2 de Crac Crac, l’émission de Monsieur Poulpe dédiée au sexe, commence très fort.  Et la suite ne déçoit pas. Dans ce premier épisode qui se penche sur les rapports entre sexe et féminisme, chaque rubrique est aussi drôle que pédagogique: ... [Lire la suite]

Le 24 novembre, grande marche nationale pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles

Partant du constat qu'aucune mobilisation de terrain d'ampleur n'avait vu le jour en France à la suite des mouvements #MeToo ou #BalanceTonPorc, un collectif d'associations féministes, de citoyennes et de personnalités ont décidé d'organiser, une « déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles ». A l'image de ce qui a pu se passer en Espagne, en Argentine ou encore au Chili, les membres du collectif #NousToutes espèrent voir des ... [Lire la suite]

“Spell It Out”: les sorcières ont une nouvelle newsletter

“En 2018, je crois que la sorcière n’a jamais autant été sur le devant de la scène. On en parle comme d’une figure politique, symbole d’une société où les femmes sont encore et toujours opprimées. Elle incarne, par la pop culture notamment, l’image d’une femme qui brise les codes actuels et ose prendre et revendiquer son pouvoir d’action et de création”: c’est par ces mots qu’Arièle Bonte, à ... [Lire la suite]

#Masaktach, le #MeToo marocain contre le harcèlement

“Certaines femmes ont éclaté de rire, d’autres ont commencé à nous raconter une expérience marquante de harcèlement”, se souvent Aïcha Del-lero, membre du collectif marocain Masaktach de défense contre les violences faites aux femmes. La semaine dernière, la jeune femme a participé à l’action “S’il dépasse les limites, siffle!” (#ila_dsser_seffri) où elle a distribué des sifflets dans les rues de Rabat pour dénoncer le harcèlement. “À la sortie ... [Lire la suite]

250 signataires appellent à marcher le 24 novembre pour dire stop aux violences contre les femmes

“Elles s’appellent Fatima, Marie, Rokhaya, Nadia. Elles ont été harcelées dans la rue ou sur les réseaux sociaux. Elles s’appellent Laura, Marine, Leïla. Elles ont été harcelées sexuellement au travail. Elles s’appellent Mié, Caroline, Lauriane. Elles ont été violées par un proche, certaines lorsqu’elles étaient enfants. Elles s’appelaient Amélia, Raouiyah, Magali, Jasmine, Razia. Elles ont été tuées par leurs conjoints ou leurs ex-compagnons.” ... [Lire la suite]

« Viol conjugal »: votre corps vous appartient

Il y a de cela quelques jours, Fun Radio posait à ses auditeurs une question percutante : « Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l’amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ? » Aussitôt, les réseaux sociaux s’emballaient, les médias traditionnels leur emboîtaient le pas, et Marlène Schiappa, la Rosa Luxembourg du stérilet, s’indignait sur Twitter. C’était, disaient-ils tous en chœur, faire l’apologie du « viol ... [Lire la suite]